1er janvier 2021

Cher journal, je n’ai pas été malade cette année mais d’autres si, et ça m’a rendu tout triste. Comme mon vœux d’année sabbatique de l’an dernier s’est exhaussé, j’ai eu le temps de réfléchir en parcourant le monde. Je crois que ce serait super chouette si Nina Simone jouait du trombone avec les Beatles, ça m’apporterait le soleil dans mon petit cœur tout fripé. Hier j’ai pas dansé, mais je compte bien me rattraper au gouter.

L’inédit de la semaine : Here Comes The Sun

Bienvenue chez nous !

En 2006, avec quelques ami.e.s (big love au passage Céline, Yann, Claude, Cédric, Tangi & toute l’Oreille Interne, on vous aime !), nous avons créé le trio Journal Intime. Pour fêter nos 15 ans, chaque semaine nous posterons ici un inédit, le travail en cours en quelque sorte, directement sorti de la cave. Ce sera brut, un peu sale et sans fioriture, mais ce sera plein d’amour et de sincérité. Ça nous fait plaisir, c’est cadeau ! Des surprises toute l’année, des invité.e.s (peut-être), de l’émotion et des cascades, des sentiments, de l’effroi, du rire, tout ça et plus encore ici même ! Ce blog, ce sera notre Carnet de Santé… Nous commençons l’aventure avec Here Comes The Sun des Beatles, d’après une version de Nina Simone. Bon voyage intérieur, et bonne année bien sûr !

Little darling, it’s been a long cold lonely winter
Little darling, it feels like years since it’s been here
Here comes the sun

Gros bisous,
Frédéric, Matthias & Sylvain.

Bon, on voulait faire un super montage Grotoshop, deux nuits blanches et cinq tutos Tutube plus tard notre Miac a planté… Dommage, ça rendait trop bien l’idée d’un monde en ruine à l’arrière plan, et la promesse d’une bulle de bonheur dans la boule à neige avec nous dedans.